Rechercher
  • ALLOMOTEUR Le Blog

Dieselgate : VW réclame 1 milliard d'euros pour négligence


Jusque là, l'ancien PDG du groupe Volkswagen, en place pendant le dieselgate, n'avait guère été inquiété. Désormais, son ancien employeur se retourne contre lui et demande la bagatelle d'un milliard d'euros de dommages et intérêts.

Le scandale dieselgate remonte à 2015, mais le livre n'a toujours pas été refermé pour Volkswagen Group, qui est toujours sous le coup de certaines actions de groupes.

Le géant allemand, dirigé par Martin Winterkorn au moment des faits, se retourne désormais contre son ex PDG.

Après une enquête ayant abouti au mois de mars, Volkswagen pourrait demander plus d'un milliard d'euros de dommages et intérêts à Martin Winterkorn. Evidemment, une telle somme est tout bonnement insurmontable pour un seul homme. Dans les faits, c'est bien entendu plus complexe. Les patrons de grands groupes automobiles tels que Volkswagen doivent souscrire des assurances sous la forme de responsabilité civile en cas de négligence.

Volkswagen va ainsi réclamer ces sommes auprès des assureurs. Cela n'empêchera pas le groupe allemand de réclamer personnellement des dommages et intérêts à ses anciens dirigeants sous la forme d'un accord à l'amiable, qui pourrait éviter un procès certainement douloureux pour Martin Winterkorn et une partie de son équipe de responsables.