Rechercher
  • ALLOMOTEUR Le Blog

Il y a 20 ans, les gens rêvaient de monospaces compacts

Il y a vingt ans, il fallait rouler dans un monospace compact plutôt que dans un SUV pour avoir la classe en voiture. Mais comme la Tektonik ou les coupes mulet, la mode n'a pas tenu longtemps.


1996. Les SUV tels que nous les connaissons actuellement n'existent pas encore. Les familles nombreuses optent toutes pour de grands monospaces, seule possibilité restante lorsqu'il faut transporter plus de cinq passagers. Alors que Citroën lance son premier ludospace Berlingo, la marque au losange surprend tout le monde en dévoilant le Scenic.

Premier monospace compact du marché, ce Renault Scenic séduit immédiatement la clientèle qui raffole de sa position de conduite surélevée et de son habitacle bien plus spacieux que celui d'une Mégane classique. La mode est lancée et quelques années plus tard, tous les constructeurs ou presque proposent dans leur gamme un monospace compact. Chef d'oeuvre d'originalité ou monument de laideur selon les avis, le Fiat Multipla (1998) offre même six places dans un espace limité.


Has-been en 10 ans

Dès le début des années 2000, les clients commencent à se questionner sur la disgrâce esthétique de ces engins rondouillard et patauds, tous aussi inintéressants à conduire les uns que les autres. Le coup de grâce est signé de Nissan en 2007 avec l'arrivée du premier Qashqai, qui démocratise définitivement le SUV auprès du grand public. Quasiment aussi pratique que le monoplace mais jugé plus élégant, le SUV remplace vite le monospace compact qui désertera les gammes des marques en quelques années. 20 ans après l'arrivée du Scenic, plus personne ne veut d'un monospace. Mais les plus fins collectionneurs font les yeux doux au Renault Avantime...