Rechercher
  • ALLOMOTEUR Le Blog

L’éthanol, enfin compatible avec le FAP et les plus de 14 CV


Rouler à l’éthanol sans aménagement n’est pas sans risque pour le moteur. Le jeu n’en vaut plus la chandelle, maintenant que la réglementation autorise l’homologation de boîtiers pour les moteurs avec filtre à particules, ainsi que les autos de plus de 14 CV.

Jusqu'au 1er avril 2021, ceux qui achetaient une voiture essence neuve en pensant effacer le surcoût à la pompe grâce à l'installation d'un boîtier E85 s’exposaient à une cruelle déconvenue. Car ces kits n'étaient pas homologués pour les moteurs à essence les plus récents, équipés d’un filtre à particules. Ils le sont depuis l'arrêté modificatif du 19 février 2021.

C’est fait ! Le Journal officiel du 5 mars publie le texte de l’arrêté modificatif du 19 février 2021 qui vient amender les termes de l’arrêté du 15 décembre 2017, portant sur l’homologation des boîtiers de conversion E85. Les fabricants de kits de conversion à l’éthanol et la Collective du bioéthanol (qui représente les producteurs de cet alcool carburant) attendaient ce moment depuis longtemps : ces professionnels réclamaient l’homologation et l’autorisation de la vente de boîtiers E85 pour les véhicules dont la puissance fiscale dépasse les 14 CV. Mais aussi pour ceux, toujours plus nombreux, dont le moteur à essence est équipé d’un filtre à particules (FAP). Un accessoire qui tend à se généraliser sur les véhicules les plus récents.

Avant décembre 2017, modifier son moteur pour fonctionner à l’éthanol E85 était illégal

“Les automobilistes disposent ainsi d’une solution performante et légale pour rouler au Superéthanol-E85, applicable à 9 véhicules du parc essence roulant sur 10, soit la plupart des véhicules essence immatriculés depuis 2001”