Rechercher
  • ALLOMOTEUR Le Blog

Le durcissement par Bruxelles des normes auto va rendre les voitures élitistes



Bruxelles concocte un très net durcissement des normes pour l'automobile. La Commission fera des propositions en juin. Mais la franche accélération de l'électrification va entraîner un net renchérissement des voitures neuves.


Bruxelles avait prévu en 2019 une réduction drastique des émissions de CO2 des voitures neuves de 37,5% entre 2021 et 2030, malgré la résistance de l’Allemagne. Mais ce scénario risque de bientôt voler en éclats.

Car, dans leur zèle, les eurocrates songent clairement à durcir encore drastiquement ce scénario. Sous l’impulsion du Parlement, plusieurs nouveaux scénarii sont envisagés.

C’est en juin 2021 que la Commission devrait annoncer ses propositions, qui devront être ratifiées par le Conseil des Etats membres.

Beaucoup dépendra en fait du résultat des élections outre-Rhin cette année et de la place des Verts dans la future coalition qui devrait se mettre en place à Berlin.


Un "scénario envisageable porte sur une réduction des émissions de CO2 des voitures neuves jusqu’à -63% d’ici à 2030", explique un expert. Des contraintes presque deux fois plus dures que celles qui ont pourtant été actées par les Etats il y a deux ans…


Cette réduction de 63% aurait pour but d’entraîner une électrification accélérée des véhicules.