Rechercher
  • ALLOMOTEUR Le Blog

Mercedes abandonne le diesel 1.5 d’origine Renault

L’heure du partenariat touche à sa fin pour les diesel d’entrée de gamme Mercedes. La marque à l’étoile proposera désormais un moteur fabriqué en interne pour les 180 d.


Jusqu’à présent, les Mercedes Classe A et Classe B équipées de petit moteur diesel (déclinaison 180 d) étaient pourvues d’un 4-cylindres 1.5 d’origine Renault. Plutôt que de chercher à le réhomologuer, le bloc a tout simplement été abandonné par Mercedes, qui va désormais proposer son propre moteur 2.0 diesel, déjà présent sous les capots des 200 d et 220 d. Pour les versions 180 d, il est simplement dégonflé à 116 ch, comme le 1.5 qu’il remplace. Le passage au 2.0 signe aussi l’arrivée d’une boîte automatique à 8 rapports en lieu et place de la 7 vitesses.

Si la Classe A et ses dérivés CLA en profitent dès à présent, la Classe B devra encore attendre un peu avant de le recevoir. Pour l'instant, le diesel le moins puissant pour le monospace est ainsi le 200 d, de 150 ch. Quant aux SUV GLA et GLB, ils ne sont tout simplement pas disponibles en 180 d en France, alors que cette version existe en Allemagne.

Renault minimise aussi son utilisation

Si Mercedes s’en sépare purement et simplement, Renault a décidé de faire rhéomologuer ce diesel 1.5, mais dans une inédite version 100 ch destinée à la Clio, et qui arrivera au printemps prochain. La déclinaison 85 ch sera abandonnée, tandis que la 115 ch va perdurer quelques temps encore, notamment sous le capot de la Mégane. Quant au Captur, il est encore disponible avec ce bloc jusqu’à la fin de l’année, puis il abandonnera totalement le diesel à partir de 2021, préférant se concentrer sur l’essence et l’hybride.

Nos systèmes de paiement répondent aux exigences de sécurité

les plus strictes du secteur des paiements en ligne certifiés.