Rechercher
  • ALLOMOTEUR Le Blog

Pourquoi les boîtes manuelles vont disparaître

Tout le monde déclare adorer les sportives à boîte manuelle, mais personne n'en achète. Et d'autres raisons vont pousser à la mort inexorable de la bonne vieille transmission à levier.


Tous les puristes assurent que rien ne vaut une bonne boîte de vitesses manuelle sur une voiture de sport. Mais ces puristes ne sont généralement pas ceux qui achètent des voitures neuves en masse.

Les chiffres de vente ont déjà poussé depuis longtemps la plupart des constructeurs de sportives à abandonner purement et simplement la boîte manuelle sur les modèles les plus puissants et performants.

Certes, il reste encore quelques résistants comme Porsche avec ses 718 et ses 911 à boîte manuelle, pour ceux qui ne veulent pas de la PDK.

Ou BMW, qui garde pour l'instant la boîte manuelle au catalogue de sa M2 et de sa M3/M4. Mais chez Aston Martin, on fait machine arrière sur le sujet : la Vantage AMR va disparaître du catalogue et le nouveau patron Tobias Moers, en rupture avec la direction précédente, annonce l'abandon définitif de cette technologie.


Incompatible avec les nouveaux moteurs

Pour le boss d'Aston Martin, ces boîtes manuelles posent un autre problème : elles deviennent carrément incompatibles avec les moteurs très sophistiqués des nouvelles voitures de sport d'exception, souvent électrifiées et très puissantes. Voilà pourquoi il ne restera bientôt plus qu'une poignée de sportives qui utiliseront toujours un bon vieux levier de vitesses. Des citadines bon marché, les Porsche les plus traditionnelles, certaines autos « à l'ancienne » et de rares ovnis comme la Gordon Murray T50 (juste pour faire plaisir au patron).